Quand c’est parfait, c’est parfait!

Pas de surprise, je vous l’annonçais la dernière fois, aujourd’hui, on parle Courcelles et molleton. Parce que ce coup-ci, ça a été le flash, le match, la perfection. Ça me change des autres réalisations. Ce molleton ci je l’ai trouvé pendant les soldes (+1 point) alors que je cherchais des tissus doux et chauds pour faire une couverture pour un futur nouveau-né. Allez comprendre, mais je suis sortie du magasin avec tout, sauf ce qu’il me fallait pour le futur choupi. Bizarre autant qu’étrange… J’ai identifié le molleton dans une pile de tissus polaires plus synthétiques les uns que les autres. Ce molleton, je l’ai touché et j’ai su que c’était lui. Après deux achats malencontreux, c’était enfin lui ! Epais, en coton, doux, élastique comme il faut, une tenue parfaite ! Une vraie merveille en bleu marine. Rien qu’en bleu marine ?? Et oui ma petite dame! Même pas la peine de réfléchir, c’est tout vu. En 1m80 de large, j’en embarque 1m20 de long, avec ça j’ai de la matière pour voir venir et pour élaborer le meilleur projet du moment !

SONY DSC

Pas besoin de réfléchir très longtemps. Comme je vous l’expliquais précédemment (voir article Badiane) ma garde-robe n’est que moyennement adaptée à mon nouveau régime de home working d’hiver. Je vous ai parlé des t-shirts à longues manches, mais je ne vous ai pas parlé des sweats à capuche.

J’ai deux sweats à capuche qui m’ont grâcieusement été offerts par mon employeur lors d’évènements sportifs genre team building (oui oui oui). Ils sont hyper confort, de bonne qualité, vite enfilés et très chauds. Que leur reprocher alors ?

Premièrement, c’est pas le truc le plus féminin qui me met le plus en valeur, ça c’est sûr. Mais plus grave (vraiment grave) Monsieur ne supporte pas la vue de ces sweats à capuche. Pas vraiment parce que ce sont des sweats à capuche, mais simplement parce que le nom de la société pour laquelle je bosse est brodé en grand et bien visible sur ma poitrine. Bon c’est vrai qu’au petit déj, ben c’est pas cool. Ça donne vaguement l’impression de manger avec un représentant de commerce et ça a tendance à faire passer les céréales et le café de travers Héhéhé.

SONY DSC

Et voilà comment on se retrouve avec des nouveaux trucs sur sa to-do-list ! Donc vous l’aurez compris le molleton bleu marine a pour mission de remplacer fonctionnellement un des sweats à capuche. Cahier des charges : Confort, chaud, qui peut se mettre au-dessus d’un petit pull comme un blouson, col montant pour plus de chaleur.

Je ne suis pas particulièrement fan de la capuche. C’est pas comme si il pleuvait dans ma maison…. Donc exit la capuche.

Pour le patron, ben, j’ai pas été chercher bien loin, je pense même que je ne l’ai pas rangé depuis la réalisation précédente en gris clair. Courcelles is back.

SONY DSC
Avec Badiane par dessous, c’est mon super combo confort.

Deux ajouts fondamentaux sur le patron ont découlé directement du cahier des charges :

  •  Chaud, confort, col montant. Il manque clairement un attribut au patron choisi pour rentrer dans les clous. Héhé, voilà une bonne occasion de patronner et de réfléchir un petit peu.
  • Pouvoir être utilisé comme un blouson. Ben là aussi il manque clairement quelque chose : des poches. C’est ça aussi qui rend le sweat à capuche confort !

Pour ce qui est du col, j’ai pris ma règle, mon mètre, j’ai un peu calculé imaginé, et je me suis lancée. Pour ce qui est des poches, j’ai direct éliminé l’option poche kangourou. J’ai quand même vaguement dans l’idée de faire quelque chose de moins sport que le sweat à capuche. S’en est suivi une longue tergiversation sur les poches les plus appropriées à mon projet avec un gros fantasme pour des poches passepoilées.

SONY DSC

Bon, c’est clair, c’est pas ce que j’ai fait. Mon tissu étant relativement épais, ça risquait plus de faire un boudin plutôt qu’un joli passepoil…. Bref au dernier moment, pilotée par ma couardise, j’ai fait des poches plaquées. C’est un peu couillon, mais elles je ne les ai pas ratées. Et puis c’est clair de chez clair que mon tissu ne marque pas au fer ! Au final on ne saura jamais si c’était possible ou pas.

La réalisation est du pur plaisir. Le tissu se coupe et se coud comme du moelleux au chocolat, sans le collant. Cependant lors d’un essai intermédiaire, je me rends compte que le col n’aura probablement pas la tenue escomptée. Je l’ai donc entoilé sur la partie extérieure avec un thermocollant tissé.

Le rendu des thermocollants tissés est beaucoup plus proche du rendu d’un tissu. Il prend bien la forme en amenant du soutien au tissu de base, mais sans cartonner et rigidifier l’ensemble. Et pour une fois, c’est une réussite totale, alors que théoriquement j’aurai du utiliser du thermocollant spécifique pour les tissus élastiques.

SONY DSC
Le detail du tissu, du lacet et des pressions

J’ai fait une petite ouverture pour pouvoir passer un lacet. L’idée de base était d’y loger un lacet de couleur, mais comme le biais de la parmenture des boutonnières se voit généralement, j’ai finalement opté pour le lacet bleu foncé, plus discret. Ça ne sert à rien. C’est purement décoratif. Ça fait trop sportwear ?

Le rendu du col est comme j’aime, enveloppant et offre assez de place pour se planquer le visage au chaud lorsque ça souffle dehors. En plus, j’ai toute la place pour mettre un foulard en dessous. Col baissé, col levé, il a la hauteur parfaite. Bref je suis super contente.

SONY DSC

Les points couture :

  • Coupé en 42 pour le haut et en 40 pour la partie basse. En 42 au dessus parce que je voulais pouvoir le mettre par-dessus un petit pull. En 40 pour le bas parce que j’ai appris (hé oui !) de ma réalisation précédente pour laquelle j’ai dû retailler largement les côtés.
  • Les boutons pressions qui vont bien.
  • Col patronné doublé en molleton et thermocollé.
  • Parmenture du col retirée. En effet le col a été monté façon col de chemise et du coup l’intérieur est très propre sans avoir besoin de cette parmenture.
  • Poches plaquée (non doublées) toutes simples.
  • Je n’ai pas cousu les parmentures des boutonnières. Je ne voulais pas rajouter une ligne de couture dans mon tissu qui marque assez fort. Je voulais un rendu épuré. Les parmentures sont maintenues en place en haut et en bas respectivement par le col et l’ourlet et par les boutons. Je n’ai pas de problème avec ça, le tissu non plus.
  • Parmenture des boutonnières finies avec du biais. Bon, ce n’est pas le meilleur mix couleur de l’histoire. Je l’avais en stock, et ça fait la petite touche de couleur.

SONY DSC

Finalement il a une tête franchement différente des précédents sans pour autant demander un travail de fou en plus.

Bon maintenant mon problème avec Monsieur n’est pas entièrement réglé. En effet Monsieur considère que c’est plus une veste qu’un sweat ! Et il trouve donc étrange que je petit-déjeune en veste ! Naaan mais là vraiment faut pas exagérer, quand même ??? 😉

Le principal c’est que moi je l’adore. Ma veste-sweat-blouson. Finalement la catégorisation, c’est pour les fermés d’esprit ! Une pièce de vêtement qui peut servir à différentes fonctions (pull ou veste), différentes saisons, dans différents cadres (maison et boulot), c’est vraiment le graal de la conception (pour moi), sans bouder mon plaisir de la couture non plus.

SONY DSC

Je pense que cette pièce-là est effectivement adaptée à pas mal de situations de mon quotidien. Je me vois bien la mettre le soir en été, au boulot avec une tenue un peu plus stricte, en hiver à l’intérieur…

Bref ça à l’air tout bon. Enfin, l’avenir seul nous le dira ! 😉

SONY DSC
“La Terre mère”.  Un peu de douceur à ciel ouvert dans ce monde de brute!

 

 

Advertisements

16 thoughts on “Quand c’est parfait, c’est parfait!

  1. Très belle réalisation ! On ne reconnait plus du tout le gilet… et je suis assez d’accord avec Monsieur, j’ai d’abord pensé que c’était une veste ! Mais vu que je pique aussi une veste super confortable de mon Monsieur à moi pour déjeuner, cela ne me choque pas que tu déjeunes avec… 😉

    Toujours de très belles photos pour mettre en valeur tes cousettes !

    Like

  2. Je découvre ton blog en découvrant cette jolie réalisation. Magnifique. De l’imagination, quelques modifications ou plutôt ajouts et un superbe résultat. Bravo

    Like

  3. Oups… Je suis d’accord avec ton monsieur, moi aussi j’ai cru que c’était une veste au départ (j’ai mis quelques temps à comprendre pourquoi tu parlais de remplacement de sweat… hm…) En tous cas ça a l’air top, moelleux et tout chaud *_*

    Like

  4. Alors là ! Je suis archi-fan ! Décidemment, on a les mêmes goûts (enfin selon moi :)) ! J’aime beaucoup les modifs que tu as ajoutés, je suis une accro des poches et le coup du col c’est vraiment bien vu. Je te piquerai l’idée !

    Like

  5. Superbe! j’ai déjà fait ce modèle plusieurs fois , mais l’ajout du col est un vrai plus, moi qui suis toujours entre 2 torticolis et/ou maux de gorge! Je vais essayer de m’en inspirer pour la prochaine cousette. Tout conseil , suggestion ( ou encore mieux , tuto!!) sera le bienvenu!

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s