C’est la fête du pantalon!

Quand vous vous retrouvez à mettre votre pantalon encore humide sortant de la machine à laver parce que c’est le seul qui vous va et que vous l’aimez si fort, il faut vous poser des questions. Le MMM (compte rendu encore et toujours ici) m’a clairement ouvert les yeux sur mon besoin de pantalon au quotidien.

La spécification est la suivante :

  • Confortable
  • Coupe droite
  • Taille haute
  • Tissu assez léger pour être porté  printemps et été
  • Des poches

SONY DSC

Je vous avoue tout, j’ai acheté le Burda d’Avril pour ce patron. C’est un patron de pantalon cigarette 7/8 que j’ai d’emblée vu rallongé à une longueur panta « long ». Burda est je trouve super fort pour les coupes classiques de pantalon.

SONY DSC
Poche simple passepoil. un peu trop haute et un peu ptrop étroite. à adapter la prochaine fois. Décoration jaune pour rappeller la doublure.

Le tissu vient du « outlet » de la Maison Dorée à Bruxelles. Vous connaissez ? Si vous ne connaissez pas, foncez-y. C’est pas super accessible (306 Chaussée de Mons à Pieter Saint Leeuw), mais les bonnes affaires sont tellement incroyables ! La Maison Dorée c’est un magasin de tissus assez luxe, chaussée d’Ixelles. C’est l’endroit pour acheter du tissu Dior à 200 € le mètre. Bien sûr tout n’est pas de cette qualité-là, ni à ces prix-là, mais globalement, c’est assez high level. Bref je n’y mets jamais les pieds. Par contre leur « outlet » est aménagé au fond de leur autre magasin dédicacé à l’aménagement d’intérieur avec un choix de tissus de malade, sur échantillon. La pièce du fond est quand à elle remplie de plein de rouleaux, les invendus de la Chaussée d’Ixelles… Les tissus sur la table centrale sont à 5 € le mètre (ammeublement) et le reste est à 2 € le mètre (habillement). A ce prix la, c’est dur de ne pas tout prendre, parce que la qualité est incroyable ! Bref le pied.

SONY DSC
texture du tissu.

Ce tissu est clairement fait pour devenir un pantalon d’été, il est très léger et additionné d’un tout petit peu d’élasthanne ce qui lui donne l’élasticité parfaite pour avoir un pantalon près du corps avec une coupe droite, super confortable.

doublure pantalon
l’interieur du pantalon. Les doublures super contrastantes, c’est mon super plaisir quand je fais des pantalons. Bien sur ce n’est pas repassé, mais c’est parce que je le porte tout le temps…. 😉

 

Je me suis donc lancée directement dans la coupe de mon tissu. J’ai cependant réalisé un pré-assemblage du pantalon au point long de la MAC pour pouvoir faire les ajustements sans devoir découdre des kilomètres de couture en 2.5. Et j’ai bien fait par ce que des ajustements j’ai du en faire. J’ai vite constaté que le pantalon était beaucoup trop large sur le haut des hanches. Et c’est la que je tombe sur cette phrase sibylline : « Ce pantalon est fait pour être porté sur les hanches, si vous voulez l’ajuster sur la taille pensez à modifier la ceinture en conséquence ». A bon ??? non, j’ai plus vraiment envie de porter mon pantalon en version rebelle skateur. Le revival des années 90, je vous dis…

SONY DSC

Bref, j’ai ajusté, j’ai fait mes marques, puis j’ai tout décousu, et j’ai finalement fait la braguette. Effectivement si vous faites comme ça, il faut revoir la ceinture et l’adapter aux modifications réalisées sur le corps du pantalon.

SONY DSC
La voilà la doublure. Le meme tissu est utilisé pour la doublure de la ceinture et le sous pont de la braguette.

Point récap couture :

  • Par rapport au patron Burda, les rabats de poches non pas été faits, le pantacourt a été allongé pour en faire un pantalon et le fit sur les hanche a été adapté pour obtenir un pantalon taille haute assez emboitant.
  • Une poche dos passepoilée à simple passepoil. J’ai respecté la longueur, la largeur et le positionnement de la poche et je modifierai ça la prochaine fois. En effet je trouve la poche pas assez large (le passepoil n’est pas assez long) et la poche est positionnée trop haut. Ce qui est bien compréhensible puisque le patron original est fait pour être porté bas sur les hanches. Pas très grave, mais bon à savoir pour la prochaine fois !
  • J’ai ajouté un triangle dans le tissu du pantalon sur le fond de poche pour pouvoir doubler la poche avec un tissu contrastant. Cependant j’aurais pu mettre un triangle un peu plus grand pour masquer un peu plus le tissu contrastant. Aujourd’hui, mon second prénom, c’est « Chipoteuse » 🙂
  • La doublure de la ceinture, le sous pont de la braguette, les fond de poches devant et dos ont été faits avec une petite chute de coton juste parfaite en taille et en couleur.
  • J’ai pas regardé les instructions de montage, mais a priori, rien de nouveau pour un pantalon à braguette.

    SONY DSC
    Taille bien haute comme j’aime et gros bouton de récup’

Et c’est tout. Ce pantalon tombe maintenant très bien. Le tissu est particulièrement confortable et je trouve que le tombé est sympa. Rien à re-dire, sauf que  je suis en mode chipoteuse aujourd’hui et du coup je lui trouve quand même un point faible. J’ai un peu du mal à l’assortir au niveau couleur. Mais je pense que c’est surtout parce que je n’ai pas l’habitude d’avoir un pantalon gris clair. Ça change l’équilibre haut/bas par rapport à mes jeans foncés habituels !

SONY DSC

Et ce petit top alors ? Je vous en parle ? Il date de l’année passée, dejà. Mais comme c’est ma publication IG la plus plébissitée, je vous en parle aujourd’hui.

La combinaison de tissus est exactement la même que pour ce Badiane (présentée sur T&N) : une dentelle géométrique assez simple et extensible avec un jersey Milano. Les deux achetés au marché du tissu (StoffenSpectacle) à Gand.

SONY DSC
Version sage du top

Patron maison, réalisé un peu au feeling. Je voulais des épaules un peu plus couvrantes pour un rendu moins débardeur.

La réalisation à la surjeteuse est super facile, et le seule point de chipo c’est la pose de la lisière au niveau de l’encolure et des emmanchures. J’ai utilisé une bande de jersey milano que j’ai posée comme un biais en coton très étroit. La difficulté vient du jersey Milano qui est assez épais et de la dentelle qui est bien sûr légère. Le vrai challenge c’est de ne pas tirer sur la dentelle au risque de créer des vagues à ce niveau là.

Le super plus de ce top ? C’est qu’il est réversible. Pas envers/endroit, mais bien devant/derrière. Un coté en mode classe-assez-sage et l’autre coté en mode décolleté-bien-allumé. Ce top est parfait pour enchainer le repas de famille avec la sortie en boite. Un petit tour de 180°C et me voilà transformée.

SONY DSC
Ici c’est en mode allumage! 😉

Je l’aime ce top, mais son principal avantage, c’est que quand je le mets (coté sage comme coté houlalala), ça génère automatiquement des compliments trop chouettes de Monsieur Marcel ! Et ça faut bien avouer, c’est le pied ! Et par-dessus le marché il est super confort.

C’est chouette l’association avec le pantalon, non ??

SONY DSC
Monsieur Marcel m’informe qu’il trouve difficile de shooter un pantalon. Il s’en sort pas mal, non???
Advertisements

15 thoughts on “C’est la fête du pantalon!

  1. Il est très réussi. Je l’ai fait en pantacourt faute de tissu pour une version longue, mais ce n’est que partie remise, j’aime beaucoup la longueur du tien ainsi que sa couleur.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s