Le petrolier de Stockholm

Un Cimetière de pétroliers pour le décors d’une Stockholm qui m’en à fait voir des vertes et des pas mûres !

C’est parti la visite!

SONY DSC
Ces pinces 2 cm trop hautes…. Aaaargh

 

Cette blouse c’est le résultat de mon arrivée récente sur Instagram ! Il y a quelques semaines (voire quelques mois déjà…) une déferlante de blouses « Stockholm » s’est abattue sur les réseaux sociaux couture. Une déferlante, c’est bien le terme, il y en avait tous les jours plus : toujours plus belles et dans des tissus plus affolants les uns que les autres. Derrière tout ça, il y avait le cadeau de la créatrice qui offrait le patron pendant un mois et qui ouvrait un concours pour que tout le monde se lance dans la réalisation de ce patron. Objectif atteint, tout le monde a été atteint !! Et c’est sûr quand on est sur IG pour la couture, on ne passe pas à côté de ce genre de déferlante.

SONY DSC
On le sent bien le tombé superbe de ce tissu, n’est pas?

Et donc vous savez tous que la blouse est une blouse assez simple à manches raglan pour tissu chaine et trame, qui présente une encolure très près du cou et une petite fente à l’arrière, ainsi que des bas de manches volantés. Et là vous vous dites, encore une fois Marcelle elle flashe grave… C’est pas du tout ça qu’on voit sur les photos !

SONY DSC
C’est la muise cette mer de pétrole à ciel ouvert!

Ben oui, parce que j’en ai bavé pour que cette petite blouse toute simple ressemble à quelque chose. Parce que ce patron, je l’avais tellement vu dans des versions superbes que j’ai oublié de le regarder de plus près. Et je me suis faite avoir.

SONY DSC
“Safety First”. En plein dans le mille!

Tout d’abord je me suis lancée dans une combinaison tissu/passepoil qui me faisait tellement envie mais qui finalement m’a créé bien des problèmes de fit. Les deux tissus sélectionnés sont super fluides ce qui me semble être un prérequis pour ce type de vêtement. Le tissu du corps de la blouse est un coton tissé hyper beau avec un tombé absolument superbe que j’ai récupéré dans une liquidation d’atelier de créateur à Saint Gilles. Je gardais ce tissu en attendant de trouver le projet chic qui pourrait mettre en avant la qualité magnifique de ce tissu tout simplement blanc. Le tissu des bras est mon éternelle dentelle un peu extensible achetée au Stoffen Spektakel. Avec cette dentelle je me suis déjà amusée et j’ai réalisé le Badiane présenté sur T&N et le petit top réversible présenté ICI. Bref je partais en terrain connu.

SONY DSC
Mais le tombé de ce tissu est superbe.

Et pour habiller le tout je décide de mettre un passepoil couleur tabac entre les deux tissus. Et cette idée, j’y tenais, c’était ça qui allait être le petit plus discret et clâsssse.  Idée pourrie et réalisation gondole.

Mais prenons les choses dans l’ordre : j’avais remarqué qu’en général les pinces de poitrine semblaient très hautes sur beaucoup de mes réalisations et que les manches semblaient souvent très étroites. J’ai retourné le patron dans tous les sens et je me suis décidée rapidement pour l’ajout de deux centimètres de large sur toute la hauteur de la manche. Ça agrandirait l’encolure et les pinces poitrines descendraient d’un centimètre. En passant j’ai allongé la blouse de cinq bons centimètres comme à mon habitude. Exit les jolies manches volantées et avec ma dentelle j’avais juste l’impression d’être Marie-Antoinette (ce qui n’est pas dans mes objectifs couture). Et j’ai joyeusement coupé dans mon tissu adoré sans vérifier rien de plus.

SONY DSC
Fente dans le dos allongée.

 

Je me suis mordue les doigts pour trois raisons :

  • Les pinces poitrines tombaient bien deux centimètres trop haut malgré ma modification.
  • Je me sentais très à l’étroit au niveau des hanches.
  • Le passepoil entre les deux tissus rigidifiait cette couture et apportait un look « RoboCop » à la blouse. J’avais l’impression d’avoir des petites ailes un peu rigides entre les épaules et la poitrine et en diagonal sur les omoplates.
SONY DSC
Encolure laaaaargement modifiée.

 

Il y avait plusieurs options pour réparer le tout, à commencer par recouper des manches plus larges en haut tout en retirant le passepoil. Je m’en serais peut-être sortie plus rapidement. Mais non, sur le moment je me suis entêtée en essayant à tout prix de rattraper le coup sans changer de stratégie.

J’ai retravaillé l’encolure au moins trois fois, chaque fois remettant et retirant le biais maison. Je ne vous raconte pas dans quel état était le tissu après le charcutage : charcuté. Et j’allais de Charybde et Scylla… Pire que mieux, de mal en pis et tutti quanti ! Rien n’y faisait. A la quatrième tentative, je me suis dit « dernier essai » et Miracle, c’était la bonne. Enfin, plutôt la moins mauvaise. Bref, j’ai laissé comme ça et je suis allée me coucher en me disant qu’il serait encore temps de tout jeter à la poubelle demain. Et le lendemain je me suis finalement résolue à la garder.

SONY DSC
Détail du passepoile, de l’association des tissus et de la fente.

Concernant la largeur au niveau des hanches, j’ai vérifié, tout devrait passer dedans, mais c’est probablement le fait d’allonger la blouse de cinq centimètres qui a généré l’inconfort. Sur ce coup là, j’ai coupé : deux fentes sur les côtés. Découdre les coutures anglaises pour faire des fentes, ça a été un joli chi(potage) ; mais le résultat est buvable.

Finalement, les pinces poitrine sont encore trop hautes, et je m’en veux puisque ce détail je l’avais identifié avant de commencer et je n’ai pourtant pas pris les précautions nécessaires… ça m’apprendra !

SONY DSC

Petite récap’couture

  • La fente dos à été allongée (parce que je trouve ça trop joli).
  • Les pièces des manches sont élargies de 2 cm.
  • Corps de la blouse rallongé de 5 cm.
  • Fentes sur le bas de la blouse rajoutées par rapport au patron initial.
  • Encolure largement creusée par rapport au patron initial.
  • Coutures anglaises comme préconisé dans les instructions.
SONY DSC
Les voilà les ailes de RoboCop sur mon omoplate formées par le passepoile!

Portée cette blouse? Pas vraiment, ça fait 4 semaines qu’elle est terminée, et elle n’a pas encore vu beaucoup l’extérieur de ma garde robe. Je pense que je garde un léger ressentiment, rapport à la guerre que ça a été pour la rendre portable. Bref j’en veux à ma Blouse Stockholm… C’est grave docteur ? Crétin très certainement, mais pas grave ma bonne dame… Je pense que la séance photo va m’aider à passer au-dessus de ça, sinon j’envoie la bouse chez mon psy.

SONY DSC

Le pantalon est mon pantalon burda de tous les jours (sans rire, je le porte tout le temps) qui est présenté ici !

La fin de vie d’un pétrolier, c’est noir noir noir… comme ça. Et c’est pas beau à voir.

SONY DSC
Noir c’est noir, il n’y a plus d’espoir…..

 

Advertisements

24 thoughts on “Le petrolier de Stockholm

  1. Elle est magnifique cette blouse ! L’association des tissus, le passepoil, l’encolure creusée … j’aime tout ça !
    Dommage qu’elle t’en a fait tellement baver que tu ne la portes pas trop …
    La rigidité du passepoil, on la voit sur une photo mais sinon pas du tout.

    Liked by 1 person

  2. Encore une blouse qui mérite qu’on tourne la tête quand on la croise dans la rue !
    /* & je note le coup des manches, moi aussi je les trouve un chouille serrées. */
    Les tissus sont fantastiques, la couleur du passe-poil magnifique ! Quel dommage que celà fasse des ailes /* qu’on devine sur UNE seule photo, après un lavage repassage, ça va s’assouplir non ? */.
    Bref, une très belle réussite !

    Liked by 1 person

  3. Je la trouve très jolie cette blouse ! Dommage qu’elle t’en ai fait autant baver !
    De mon côté j’ai également trouvé les pinces trop hautes, pas contre, comme j’avais bien creusé l’encolure (pour en faire un V, je n’ai pas de souci aux emmanchures. Toujours est-il que je garde ta réalisation en tête si jamais je dois en recouper une 😉

    Like

  4. vraiment belle, je ne vois rien de tout ce que tu signales, une fois portée !
    et ce qui m’intrigue à chaque fois, ce sont tes décors ! est-ce ce sont des lieux que tu gardes “top secret” ou bien on peut savoir où ça se trouve ?? 😉 j’aime bien voyager et m’instruire aussi en plus du coup d’oeil couture !!

    Liked by 1 person

    1. Pas de secret du tout…. Il faudrait que je fasse un article la dessus. Mais ça risque d’être fort le fouilli puisque le choix des décors est en grande partie connecté à ma conscience écologiste. En mode photos chocs quoi!!! Et puis je vis dans un superbe pays, mais qui déguste bien économiquement et donc il y a plétor d’endroits du genre! Je vais réfléchir pour faire peut-être un article sur tout ça!!!

      Like

  5. Je n’ai pas trop accroché à la déferlante de Stockholm, parce que je n’aime pas trop les encolures trop hautes, et encore moins les manches volantées…. du coup ta version est de loin la plus jolie que j’ai vu jusque la. Les tissus sont très beaux et le passe poil rend très bien, quel dommage qu’il soit trop rigide !

    Au delà de la réalisation couture, j’aime vraiment beaucoup les photos de ton blog en général, bravo au photographe.

    Like

  6. je découvre ton blog et je le trouve très très chouette. bravo pour ces superbes photos (c’est en Belgique tout ca ?!? qui m’a dit qu’il pleuvait tout le temps dans le nord ??? ;-)). Et bravo pour cette belle blouse qui, bien qu’elle t’en ai bien fait bavé, est très jolie. A bientôt !

    Like

    1. Merci beacoup Laure! Je passé tes compliments au photogrphe. Alors, c’est vrai que je suis Belge et que je suis très attachée à Bruxelles…. Mais par contre, le bleu du ciel sur le blog n’est pas celui de la Belgique puisque je n’y habites plus depuis un petit moment. 😉

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s