Dona, Dona, Dona!

C’est un patron issu du magasin belge « La Maison Victor » Mai/Juin 2016. Une petite chemise ample, manches kimono, courtes. « Dona » je lui ai longtemps tourné autour. Dans ma phase manches kimono après le patron Burda, la chemise Mélilot, celui-là me tentait encore bien. Les réalisations ont commencé à fleurir sur Instagram mais je restais perplexe…

SONY DSC

Et puis Mademoiselle Bli a dit : « Attention faute de patronage sur les manches, c’est pas terrible » . Ce ne sont pas ses mots précisément, mais c’est ce que j’en ai retenu… J’ai donc mentalement mis Dona au placard. Jusqu’à ce que Mademoiselle Bli nous sorte un tuto simple et super efficace pour corriger le défaut des revers de manches.

SONY DSC

Compatibilité tissu-patron et modifications

Avec l’arrivée du printemps, j’avais acheté un tissu tout mou. C’est une cotonnade qui flaire l’été à mille kilomètres avec son tissage extrêmement léger et lâche. J’en ai pris un mètre pour faire un haut large et aéré pour l’été. Et c’est là que Dona a repris du galon dans mon esprit. Oui mais non. Manche Kimono, poitrine bonnet, c’est pas des pinces poitrine : je ne le sentais pas bien ! J’ai reconsidéré le tout, et puis je me suis lancée. J’aurais pu reprendre la base du top Burda et faire les modifs pour qu’il ressemble à Dona, mais là je voulais tester le patronage kimono de LMV. Au final, comme je l’ai modifié, je ne sais plus très bien ce que je teste : le patron ou ma capacité d’adaptation.

SONY DSC

Prototype réduit en papier, pour vérifier que les modifications ne changeaient rien au niveau de la longueur globale de la chemise, de l’emmanchure ou de la couture d’épaule. Validé, et donc je me suis jetée à l’eau, plouf, direct dans la grande profondeur.

J’ai coupé la taille préconisée. Mademoiselle Bli avait coupé une taille et demi au dessous de sa taille recommandée et était satisfaite du fit. Comme je voulais quelque chose de plus aéré et plus léger je me suis callée sur la recommendation du tableau des tailles de LMV et j’ai coupé un 40.

SONY DSC
La poche et les petites frioritures.

Alors large, c’est large, je ne vais pas me plaindre, c’est ce que je voulais. Mais par contre au premier essayage, il y a un truc qui ne va pas. C’est Marcel qui a mis le doigt dessus. Le top est réellement trop grand ce qui fait que l’encolure dos est trop profonde, le chemisier en entier tombe sur le devant sans être retenu par l’encolure dos. Les coutures d’épaules se retrouvaient presque sur mes clavicules. Les emmanchures étant très basses, j’ai pu reprendre 1,5 cm au niveau des coutures d’épaules. Ça a légèrement remonté les pinces poitrine et comme elles étaient dessinées un chouilla bas pour être sûre (quel bête reflexe, mais qui me sauve cette fois….) au final tout est à sa place. Bref, je ne saurais trop vous conseiller de prendre une taille ou deux en dessous pour vous éviter cet ajustement.

Points couture et modifs:

  • Ajout de pinces poitrine (utilisation de mes bases « expérimentales » en coupe à plat 😉 )
  • Reprise de 1,5 centimètre sur la couture d’épaule
  • Utilisation du thermocollant uniquement pour la patte de boutonnage. Je voulais éviter de rigidifier le tissu et perdre le coté mou et léger
  • Pose du biais maison super fin sur toute la parementure de l’encolure pour une jolie finition
  • Ajout d’une poche poitrine doublée avec petite fioritures  déco
  • Modification des revers de manche selon le tuto de Mademoiselle Bli et ajout de petits boutons factices pour faire encore plus joli
  • Petits boutons en nacre sur le devant
  • Finitions intérieures en coutures anglaises (obligée avec un tissu mou et lâche comme ça)

    SONY DSC
    Les plis sont très limités sur les emmanchures devant ce que je trouve super!

J’ai appris une chouette technique pour assembler la parementure d’encolure à la patte de boutonnage qui est simplement un double replis de la pièce principale du devant du chemisier. Je pensais que pour avoir une patte de boutonnage et une parementure d’encolure j’étais obligée d’avoir une patte de boutonnage découpée séparément (ou d’une pièce avec la parementure). La finition proposée est très propre. C’est toujours super d’apprendre de nouvelles techniques pour des finitions parfaites.

SONY DSC
De dos ça tombe aussi très bien je trouve avec l’ourlet un peu liquette.

J’ai galéré pour faire cette blouse : entre les questions de fit et le tissu qui n’avait aucune personnalité. Je voulais à tout prix faire de belles finitions pour que cette cousette tienne dans le temps et au vu de la légèreté du tissu il fallait être méthodique. Patience et minutie n’étant pas mes qualités premières, découdre proprement les coutures anglaises sur un tissu aussi léger que de la vapeur, c’est pas de la tarte ! Parfois un projet qui semble simple peu s’avérer plus compliqué que prévu… le coin couture ressemblait à un champs de bataille (à voir sur IG).

SONY DSC
Ici on perçoit assez bien que Dona ne sait pas se tenir. Regardez cette encolure toute molle. Mais c’est ce qui fait sa legèreté 😉

C’est un projet qui ne s’est réalisé pleinement que à la toute fin. C’est idiot cette phrase… mais vous saisissez l’idée. Généralement lorsque je couds un projet, je l’imagine terminé, et très rapidement lors du montage je commence à m’emballer. Ici, pas d’emballement, je suis restée suspicieuse tout du long, avec un choix de tissu qui finalement a trouvé de l’éclat associé aux boutons en nacre à l’ultime étape de finitions de la cousette.

SONY DSC

Je me suis lâchée sur les ajouts (la poche et ses petites décos, les boutons sur les revers des manches) pour en faire un vêtement un petit peu plus fini, plus personnalisé. Bien sûr le tissu est largement transparent. Mais je trouve que pour un top d’été ça ne gène pas trop.

 

SONY DSC
Le traditionnel lever de bras pour tester les manches kimono. Ouf tout va bien! Et c’est liberté de mouvement totale.

Et question fit alors, j’en pense quoi ?

Comparé à mes autres expériences de manches kimono, je suis beaucoup plus confortable dans cette Dona. Je n’ai aucune gène de mouvement comme avec Mélilot et pas de problème d’ourlet trop bas comme avec Burda. Bien sur c’est aussi le tissu qui est impactant dans fit général et le confort du vêtement donc la comparaison est défacto assez caduque. Je suis contente d’avoir ajouté Les pinces poitrines. Il me semble que les plis aux emmanchures sur le devant ne sont pas très prononcés. J’imagine que les pinces poitrine sont la source ou du moins contribuent à cet effet.

Bien sur Dona ne sera pas au casting d’une réunion tirée à quatre épingles, mais au boulot avec mon pantalon gris clair burda et une petite veste, ça va le faire sans soucis. Sans soucis ? ou pas ! Il faut quand même préciser que parce que l’encolure n’a pas été thermocollée elle est très lâche (ce que je voulais). Le corolaire de tout ça, c’est que, encolure lâche combinée à un tissu lâche et à un décolleté généreux, Dona a tendance à se laisser un peu aller et il faut quand même faire attention à ne pas montrer ses seins à tout le bureau…. 🙂

SONY DSC

Et puis j’aime Dona.

Bref Dona va être un de mes hits home made pour l’été. Blouse unique, légère voir vaporeuse, unique (je l’ai dejà dit ?), et tout et tout….

La jupe est ma jupe aux papillons en microfibre.

 

Advertisements

16 thoughts on “Dona, Dona, Dona!

  1. Et bien écoute au vu de toutes les modifications que tu as faites, bravo d’avoir tenu le cap ! Comme quoi quelques rudiments de coupe à plat peuvent sauver une cousette. Je la trouve très chouette dans ce tissu, c’est assez aérien, bravo !

    Liked by 1 person

    1. ça fait toujours un peu peur de fair tout de go tant de modif, mais comme le result est cool, ça m’encourage à n’est faire qu’à ma tête … 😉 Merci Juls!

      Like

  2. Ton article est intéressant ! Ce patron m’intéressait bien, mais j’étais hésitante sur plusieurs des points que tu as cités. Je prends note de tes modifications, pour le jour où, peut-être…

    Liked by 1 person

    1. La seule vrai recommendation pour cette realisation c’est de prendre un tissu super fluide ou mou. Pour le reste, ça depend vraiment de tes envies en fait! Bonne couture!

      Like

  3. Ta version est très sympa !
    Je suis très contente d’avoir vu le tuto de Mademoiselle Bli également. Il m’a bien servi.
    C’set vrai que le modèle taille large et n’est pas ajusté du tout. J’ai suivi mes mensurations poitrine / hanche et c’est bien large. On va dire que c’est idéal pour laisser passer l’air quand il fait trop chaud …

    Liked by 1 person

  4. Elle a l’air bien sympa cette chemise ! Mais il est vrai que mieux vaut se pencher la main sur la gorge 🙂 Quand à Maison Victor, j’aime bien leurs modèles mais ils taillent toujours très grand ! Là je fais un short pour mon mari et du coup j’ai visé une taille XS (au lieu de M dans le commerce), on va voir ! Mais devoir tout rattraper c’est un peu pénible je trouve. Et encore bravo au photographe, qui ravit encore une fois mes yeux…

    Liked by 1 person

    1. Je ne sais pas trop je pense que le patronage est très large et droit et qu’il faut absolument un tissu fluide pour éviter l’effet boite de la tenue. Après tout ça ets surtout une histoire de gout personnel ;-))

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s