Pantalon viscose pour un été douceur

J’ai fait une toile. Non mais ça alors ! C’est tellement pas courant que ça méritait d’être en première ligne, non ??

Bon si on reprenait du début, n’est ce pas ?

SONY DSC

Dans ma quête de la garde-robe idéale pour un été caniculaire, je zieutais sur les gens cette tendance des pantalons faits avec un tissu très souple et à motif, avec une taille élastiquée et des jambes plus ou moins resserrées sur la cheville. Bref j’ai suivi la mode, dans la rue. Oui, mais c’est parce que la mode me convient vraiment bien ce coup-ci (vous le sentez la justification pourrie de la fille qui n’assume pas suivre la mode ?).

SONY DSC

Et puis surtout, surtout parce que je suis tombée sur une viscose superbe. Fluide à souhait. Mignonne comme tout. Bref je le voyais déjà mon pantalon fluide d’été. Huit Euros le mètre, c’est pas cher payé pour tant de douceur !

La recherche du patron

Côté patron, j’ai épluché mon petit stock de magazines. J’ai bien sûr été faire un tour pour voir les propositions des patronneurs « indépendants ». Mais je veux quelques chose de simple, pas du tout original et pas une prouesse technique ; du coup je trouve que le prix des indépendants ne se justifie pas. Quand je sais que je vais apprendre quelque chose ou que c’est vraiment une coupe originale que je ne trouve nulle part, alors là OK. Mais ç’est pas le cas ici. Enfin, c’est juste mon avis, hein ! j’ai aussi été (re-re-)voir les harem pants de Elsa (ils sont superbes). Mais finalement je me suis decidée pour quelque chose de plus simple.

SONY DSC

Bref j’ai trouvé mon bonheur dans un Tendance Couture numéro 14 automne 2014 (patron Simplicity). Honnêtement, je ne sais plus très bien pourquoi j’avais acheté ce magazine. Mais le voilà qui sert et du coup je suis totalement pardonnée de ne plus savoir pourquoi ! Le patron numéro 50 est un patron pour faire un pyjama ou une tenue de sport. C’est pas vraiment mon objectif mais l’idée générale est là et du coup j’ai fait une toile…

Pour la toile j’ai pris le reste de mon coupon bleu marine boring qui restait de ma culotte et je me suis lancée. Mais alors coudre une toile pour coudre une toile, je ne sais pas vous, mais je n’y trouve pas beaucoup de plaisir. Et c’est pour ça (pour ajouter du plaisir, héhé) que j’ai ajouté des poches plaquées passepoilées à ma toile plus tellement si boring. Bref, c’est l’histoire de la fille qui n’a rien compris au principe de faire une toile…

SONY DSC

Du coup je me suis retrouvée avec un pantalon au tombé style « infirmiers aux urgences ». C’est sûr que le coton n’a absolument pas le tombé idéal, rien à comparer à la viscose. Mais qu’importe, les points patronages suivants sont à noter:

  • Les poches passepoilées plaquées sont super chouettes (j’adore, comme c’est une toile on s’en fout… mais j’adore quand même)
  • La taille est 3 cm trop haute et tombe tout juste sous le début de mes côtes. Avec un t-shirt on ne voit rien, mais la sensation n’est pas des plus agréables (question d’habitude ?)
  • Un surplus de tissu est identifié sur la partie arrière du pantalon, en haut de la cuisse. Cela participe largement à l’effet « infirmier ».

Fort de cette expérience de toile, j’ai descendu la taille de 3 cm et j’ai redessiné la cuisse sur la pièce arrière du pantalon.

Viscose à nous deux !

Cette fois, on en m’y reprendra plus avec des raisonnements du type « oui c’est un tissu fluide, mais c’est une réalisation Oh combien peu technique, donc je gère » (genre comme pour la jupe aux papillons). Bref, cette fois-ci, non seulement j’ai fait une toile mais en plus j’ai amidonné mon tissu (première de classe quoi !).

SONY DSC
La poche et le detail, la taille élastiquée et les fleures mignonettes!

 La recette de l’amidonage du tissu :

100gr d’amidon avec 200ml d’eau très chaude, le tout mélangé énergiquement au fouet de cuisine jusqu’à disparition des grumeaux. Dilution de la « sauce » dans 5 litres d’eau très chaude. Baignade et malaxage de tout le tissu pour bien imprégner (attention à ne pas se bruler). Et enfin étendre le tout sur une surface bien plane en s’assurant que le droit fil est bien droit et pas courbe ou déformé ; attendre que ça sèche… C’est le plus dur.

SONY DSC

Le résultat est superbe. J’ai travaillé le tissu comme une cotonnade avec un comportement de type « petite gentille du premier rang avec barrettes dans les cheveux et appareil dentaire et tout ». Bref pas le moindre écart, sale coup, torsion(nage) ou faux pas de ma viscose. Le modèle étant super simple la couture a été réalisée en deux temps trois mouvements.

Comme je voulais un rendu super fluide, j’ai laissé les poches d’origines. En effet les poches plaquées passepoilées c’était un délire de toile, je savais pertinemment bien que ce ne serait pas transposé sur le projet final. Pourquoi faire la toile à l’identique, c’est pas drôle.

SONY DSC

Finalement

C’est une cousette toute simple, le bon tissu avec le bon projet et voilà une réalisation qui colle parfaitement à l’idée que j’en avais. En fait j’adore la réalisation et le vêtement en temps que tel (cette fluidité et ces petites fleurs sont trop gnonnes, non ??). Par contre je ne suis pas habituée à ce genre de vêtement et j’ai toujours l’impression de me balader en pyjama, genre « Houps, j’ai oublié de m’habiller ce matin ». Une question d’habitude sans doute. Moi qui ai porté un jeans 365 jours par an pendant longtemps je me sens presque toute nue avec juste une caresse de viscose.

SONY DSC
Non, je ne me suis pas pris le plafond sur la tronche, mais c’était moins une 😉

Question compatibilité garde-robe, c’est pas gagné gagné… Attention, je chipote toujours. Cette impression pyjama est renforcée par mon manque de haut vraiment adaptés à mon bloquage pyjamatesque J’ai l’impression que des tops en chaine-et-trame, qui sont forcement un peu plus larges ou amples, créeraient un ensemble plutôt informe. En même temps avec des tops en jersey plus près du corps, j’ai l’impression vraiment vraiment d’être en Pj ! Trop de confort tue le confort ??? N’importe quoi ! 😉

SONY DSC

Bien sûr la tenue présentée ici, je l’adore parce que mon petit top maison  est tellement confortable et en même temps il rend le tout juste un peu chic. En fait la solution, c’est de lui faire des petits frères à ce top !

Et la toile alors j’en fais quoi ? Bien sur je n’allais pas la jeter. J’adore ses poches. Deux coups de ciseaux, deux ourlets et voila le petit short super confort qui va me servir pendant les vacances. Rien ne se perd, tout se transforme. Ce bon vieux Lavoisier devient un gourou de couture maintenant?? Enfin, voilà bien une maxime applicable au quotidien!

Advertisements

24 thoughts on “Pantalon viscose pour un été douceur

  1. Excellent le coup du short ! Et ton pantalon est très chouette même si pour le coup, moi je n’arrive pas à me projeter avec ces pantalons pourtant omni présents en ce moment…

    Liked by 1 person

  2. Ah j’aime trop ton style, je me suis régalée à lire ton article! Merci pour l’allusion! 🙂
    Déjà, mille respects pour la toile aux poches passepoilées 😀 Le plus génial c’est que le pantalon final n’en a pas!!!
    Les photos sont très belles!
    Je ne trouve pas du tout que ca fasse pyj, et même si c’était le cas ce n’est rien car c’est la mode il y a même des robes qui ressemblent à des nuisettes en ce moment! Je suis pour le confort comme premier critère donc ca tombe bien. 🙂
    Tu me donne envie de refaire un pantalon léger…
    Et le short est joli!!!

    Liked by 1 person

    1. Les robes nuisettes, j’en voit partout et je trouve ça parfois un peu limite….. Mais ce pantalon je l’adore et je le porte tout le temps. Je suis comme toi, addict au confort! Merci beaucoup!

      Liked by 1 person

      1. C’est marrant ces effets de mode quand meme…. Il est globalement accepté aujourd’hui de sortir en nuisette alors que il y a 3 ans, ça ne serait pas passé! La mode et les tendances nous font devenir des moutons de Panurge finalement!! Et moi la première 😉

        Liked by 1 person

      2. C’est vrai… Mais parfois je me dis que la mode nous permet d’aimer oser des styles qui nous plaisent et qu’on ne pourrait pas porter sans se faire remarquer si ce n’était pas la mode…

        Liked by 1 person

      3. Ce qui est assez marrant pour moi avec la mode, c’est que depuis que je couds je y suis beaucoup plus sensible, je pense que je decode plus ces fameux “effets de modes”. Avant la couture, je la subissais plus ou moins sans m’en render compte. En definitive, je ne suis pas plus “à la mode” depuis que je couds, mais je suis plus au courant et j’ai l’impression de plus decider si oui ou non la mode me plait et de moins la subir. Bref, de toute façon, vive la couture. voilà! 😉

        Like

  3. Tu m’as fait bien rire ! Les poches passepoilées sur la toile qui n’apparaissent pas sur le projet final, tu m’as achevée !!!
    Sinon ce pantalon est top ! Bravo ! Le confort dans les vêtements : oui mais avec classe et là c’est parfaitement réussi !

    Liked by 1 person

  4. J’avoue que lors de la lecture de TOUT l’article, je me disais “Une photo de la toile, rien qu’une pour voir !” & ben j’ai vu et j’aime beaucoup le short ! /* Avec ses poches !!! */
    & sinon, moi j’aime assez le pantalon en viscose … Ok, j’ose pas aller bosser avec mais sinon, je passe l’été dans mes pantalons de pij. /* Qui redeviennent des vrais pantalons de pij l’hiver, une pièce maîtresse de ma garde-robe donc ! */
    & ben le tien ne fait PAS du tout pantalon de pij. Après une intense réflexion, je sais même pourquoi. Un pantalon de pij, c’est PAS resserré en bas.
    Donc il va falloir assumer une envie TOTALE de suivre la mode sur ce coup-ci et ne pas se réfugier derrière un “pantalon de pij” 🙂 !
    Bref, j’aime beacoup, je me demande même si je ne vais pas resserrer les miens en bas /* comme ça, ON arrêtera de me faire chier avec mes pij qui n’en seront plus … */

    Liked by 1 person

  5. Je l’adore ton pantalon pas du tout pyj ! Je le trouve plutôt chic moi ! Ah et ton article est top, j’ai pas arrêté de sourire en te lisant, merci pour ta fraicheur 🙂 !!
    J’ai très envie de tenter le même type de pantalon en viscose, mais il faut que je trouve le bon tissu (le tien est canon!!!) et pour la toile je te comprends tellement ! Je trouve que c’est une corvée sans nom et j’ai beaucoup de mal avec l’idée de ne pas finir par en faire quelque chose ^^

    Liked by 1 person

    1. Hihihi, c’est clair que de faire une toile et puis de tout flanquer à la poubelle, ça ne fait pas plaisir !!! Du coup j’ai inventé le concept de toile-essai-de-techniques-non-éprouvées! héhé, ça permet de s’entrainer et de s’amuser un peu. D’une pierre, plusieurs coups!

      Liked by 1 person

  6. Ah ahhh !!! pour un peu, j’ai cru qu’on ne la verrai jamais cette fameuse toile ! quel art du teasing !!! Donc chapeau pour le coup de la toile/pantalon infirmier/short car la transformation est spectaculaire !
    Bien sympa le pantalon final, j’aime beaucoup cette fluidité et cette coupe décontractée pour l’été … même si, j’avoue, je n’ai pas réussi à sauter le pas … moi aussi je dois être traumatisée du pyj, mais ça ne passe pas ! Alors que sur les autres, j’aime !

    Liked by 1 person

    1. hihihi…. J’avoue tout : ça me chagrinais de mettre ces horribles photos au milieu du billet entre les jolies photos de Mr Marcel. J’ai relégué les qq photos du short pour la fin….
      Je te conseille d’essayer ce type de pantalon, c’est d’un confort absolu, rien que pour trainer à la maison, ça vaut la peine !

      Like

  7. En effet ! Quel suspense ! Tu sais tenir les gens en haleine 😉
    Je retiens l’idée du patron de pyjama. Généralement, les patrons de type “pantalon fluide pour la ville” ont une forme carotte qui ne me convient pas du tout. J’ai des mollets très musclés et si le tissu utilisé ne contient pas un peu d’élasthanne, ce n’est pas du tout confortable pour moi. L’année passée, j’ai cousu ce pantalon : https://mademoisellebli.wordpress.com/2015/06/21/alexandria-peg-trousers-de-named/ qui va finir en short pour cause d’incompatibilité coupe/mollet 😦

    Liked by 1 person

  8. Il est très chouette ce pantalon tout fluide ! J’avais très envie de m’en coudre un pour cet été mais je n’ai pas trouvé le tissu idéal et maintenant, ce serait trop tard. J’espère que ce sera encore à la mode l’an prochain.

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s