Marcelle Noël ou mission (assistée) impossible

Je la voyais bien. Le modèle parfait, les bons tissus en stock qui combinent tombé idéal et couleur parfaite, le patron qui permet des finitions de oufff. J’y ai cru, je me suis lancée et je me suis plus ou moins mangée…, question de point de vue!

SONY DSC
Attention, mission suicide en court!

Jouer à Madame Noël, c’est dangereux

Très vite, il était clair que pour Noël, il y aurait du « Bungalow-made » sous le sapin. Pas pour tout le monde, pas de pression excessive. Quand on veut du fait-main pour tout le monde, on se retrouve parfois à faire des choses pas drôles et qui ne font pas nécessairement plaisir. Ça n’était pas du tout l’objectif.

Cette année, je veux gâter ma petite maman. Elle zieute souvent les réalisations du Bungalow en accumulant des allusions pas discrètes sur ses envies de vêtements uniques. Les quelques t-shirts et jupes que je lui ai réalisés manquent cruellement de finitions dignes de ce nom. Cette fois-ci, je veux la gâter et lui faire une pièce léchée, fignolée et finie, aux petits oignons.

SONY DSC
les poches du devant DROIT que j’avais faites 2 fois!!

Allez comprendre, mais pour moi, sous le sapin de Noël, on met des surprises. Et c’est là que l’aventure commence. Parce que mettre une surprise sous le sapin, OK. Mettre une surprise faite-main sous le sapin, toujours OK, si c’est une pochette. Mais mettre une surprise faite-main sous le sapin quand c’est une veste, c’est plutôt suicidaire ! Allez comprendre, donc, mais ça m’a pourtant paru évident !

Vous l’aurez compris mon problème était de taille, enfin du choix de la taille. D’autant que pour me simplifier la vie, le hasard m’a conduit à choisir le patron d’un éditeur américain, jamais cousu auparavant. Ben oui, tant qu’à faire du suicidaire, autant prendre des risques. Un elfe m’a aidée et a mesuré plusieurs vestes de la destinataire, carrures et longueur des manches.

SONY DSC
Il y a encore les traces de craie du montage des poches…. pffffff j’étais pressée de faire les photos cette fois-ci!

Le premier travail a été de trier les mesures qui présentaient une variance très élevée. Bref, je n’étais pas super avancée. J’ai tourné et retourné les photos et les chiffres dans tous les sens pendant des jours. Point critique, c’est en toute logique la première étape incontournable de tout projet couture, impossible à contourner. J’ai bien du décider : pour ma maman, ce sera S-M …. (Small-Médium, bande d’esprits mal tournés !!!).

Le patron, ou le passage sur les bancs de Craftsy

Craftsy, c’est quoi me direz-vous? C’est une plateforme américaine en ligne qui propose des cours en format vidéo. Les sujets des cours semblent très pointus et couvrent plein de sujets créatifs, de la photo à la cuisine en passant par la couture. Bref, j’ai acheté un cours, parce que vraiment ça me parlait, « Sew better, sew faster » (« coudre mieux, coudre plus vite »).

Ce que je n’avais pas du tout prévu en achetant le cours, c’est qu’il était basé sur la réalisation d’un patron fourni avec le package vidéo. Regarder la vidéo sans mettre en pratique les techniques enseignées, ça n’est pas très efficace comme méthode d’apprentissage. Le coup de chance, c’est que le patron en question, je l’ai tout de suite visualisé pour ma petite maman, c’est l’Amérique. J’ai juste attendu un an avant de concrétiser : sew faster, mais polé-polé (Swahili), ou siga-siga (Grec), enfin comme nous on dit, tranquille quoi (Belge).

SONY DSC

Le patron est celui d’une petite veste en jeans style année quatre-vingt. Sous ses dehors de petite veste toute simple (style super casual), la bougresse présente énormément de pièces (19 pièces de patron tout de même pour une veste non-doublée), de détails et de finitions assez techniques qui en font au final une veste au rendu vraiment pro. Le truc c’est d’appliquer les conseils et le savoir-faire expliqués dans la vidéo, appliquer des techniques de couture industrielle à la couture « familiale ».

Les choses que j’ai apprises et que je vais appliquer :

  • Coudre sans (ou presque sans) épingles. Youhou, libération !
  • Séquencer les étapes de couture pour gagner du temps (surjet, couture, surpiqure, repassage)

Chose incroyable, j’ai adoré les marges de couture incluses, parce que ça avait du sens. Chaque marge était définie différemment pour s’adapter au mieux à la technique mise en œuvre et j’ai trouvé ça incroyablement facile. Ce n’est pas le traditionnel « 1,5 cm partout pour vous faciliter la vie », concept qui m’énerve… Ici c’est essentiel de coudre avec le nez dans le livret de couture et un œil sur la vidéo pour ne pas se planter puisque les marges de couture changent à tout bout de champ, mais ça marche tellement bien !

SONY DSC

Pour une fois j’ai suivi les instructions ; mais franchement, bien mal m’en aurait pris de faire autrement puisque les instructions sont incroyablement claires et explicites (objectif atteint, c’est un cours tout de même). Bref je suis assez convaincue par la méthode Craftsy. Pour être honnête, j’ai même investi dans le cours « Sew better, sew faster 2» (le retour). Si vous vous en sortez en Anglais, je ne peux que vous recommander de vous lancer !

Tissu prune en association thaïlandaise

Ce tissu est dans mon stock depuis, une certaine trocante de tissus de couturières Bruxelloises. Ce tissu a d’emblée réveillé ma fibre de petite fille qui veut faire plaisir à sa petite maman ; parce que prune ce n’est certainement pas ma couleur mais connaissant ses goûts, je ne pouvais pas me tromper. Un sergé de coton assez épais qui si je me souviens bien est originaire des « Tissus du chien vert ». Point d’orgue de cette adoption tissuesque, le coupon était déjà lavé. Wahou, trop bien, encore merci !!!

J’ai associé le sergé couleur prune à une cotonnade classique qui vient d’une virée pétage de câble à Bangkok (perte de control, fin de sevrage, dérapage, accumulation coupable dans le stock). Les doublures du col, des poignets, des rabats des poches poitrine, de l’intérieur des poches et du biais de finitions de la parementure, il fallait plus qu’une petite chute pour combler le besoin.

Il a fallu un temps de maturation et la réalisation a attendu sagement l’étincelle de Noël, bon coup de pied au derrière pour enfin me mettre à l’ouvrage. J’ai A-DO-RE faire cette veste. Cette impression de maitriser parfaitement chaque passage critique en utilisant de nouvelles techniques, et à chaque étape l’émerveillement devant le rendu nickel des coutures. Un pur plaisir !

SONY DSC

Modifs et péripéties de base.

Bien sûr j’ai fait des modifications. C’est comme ça, je ne peux pas m’en empêcher…

  • Les cotés ont été légèrement cintrés sur les coutures coté et dos au niveau de la taille (-1,5 cm sur chaque couture). Je redoutais l’effet boite de ce genre de patron et je suis assez satisfaite de la modification « à l’œil », j’ai l’œil.
  • J’ai fini la parementure avec un biais à cheval. Des mètres et des mètres de biais maison. Ben oui, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, je vous le demande ! Aucun regret non plus, je suis fan de cette finition, même si mes doigts ont chopé des brûlures bien avant d’avoir repassé la moitié des longueurs de biais. AAAArgh
SONY DSC
Les kilomètres de biais pour finit la parementure.

Et pour le reste : j’ai scrupuleusement suivi les instructions, à commencer par l’ordre de couture et de montage qui peut sembler un peu contre nature, mais qui fait gagner beaucoup de temps.

J’étais tellement le nez dans le guidon, à me laisser porter par la douce voix de Janet, que je me suis violemment mangée : j’avais monté deux devants droits. Chacun avec leur poche à rabat et les kilomètres de surpiqures associées il va sans dire (sinon ça ne serait pas drôle). Re-AAAAAArgh. Finalement, je me suis félicitée d’avoir joué à fond la carte des deux tissus, ça laissait en rab juste ce qu’il fallait pour découper un devant GAUCHE avec tous ses attributs ! Et heureusement, parce que découdre toutes ces surpiqures, les surjets et tous les tsoin-tsoin, ça aurait très certainement repoussé le projet vers d’autres festivités lointaines ! Bref j’ai recoupé, recousu et pour le coup j’ai essayé de sortir de mon état de béatitude pour me concentrer un peu plus.

SONY DSC

Compte rendu au champagne

Nous y voilà. Ouverture des cadeaux, je dois bien avouer que je stresse. Je suis super fière de cette veste. Les finitions sont d’un niveau jamais atteint par mon pied de biche. Le rendu est incroyable. Mais le doute demeure sur la taille de la veste. A quoi sert une veste superbement bien finie mais qui est trop grande ou trop petite ? Précisément, à RIEN. En plus, difficile d’envisager des retouches étant donné que chaque couture est cadenassée par plusieurs rangées de surpiqures. Bref, je serre les fesses et encore un verre de bulles pour décompresser.

SONY DSC

Le verdict ? Le verdict c’est qu’on n’est pas d’accord  !! (Mais quand est ce qu’on est d’accord finalement ??) On n’est pas d’accord parce que cette veste, à peu de chose près, elle me va pas mal. Mais ma petite maman, ne fait pas du tout la même taille que moi. Du coup cqfd, elle est un peu grande pour elle. Sauf que ce n’est pas l’avis de la destinataire qui aime être à l’aise dans ses vêtements, pouvoir porter un pull en dessous de ses vestes et retrousser les poignets des manches pour montrer le joli tissu contrastant. Elle essaierait pas un peu de me faire plaisir, là ?? C’est Noël.

Et Bonne année 2017 !

SONY DSC
Oui, c’est presque ma taille!!! Nooooon!!!
Advertisements

20 thoughts on “Marcelle Noël ou mission (assistée) impossible

  1. Elle est superbe cette veste et elle te va très très bien (oups, ce n’était pas le but ! 😉 ) Les finitions sont très jolies et le biais sur les parementures, j’adooooore !
    Et si ta maman te dit qu’elle lui va, c’est qu’elle lui va !

    Liked by 1 person

  2. Bravo pour ce super challenge de mère Noël! Et il faut toujours écouter sa maman ! Qui je pense est touchée par ta couture aux si jolies finitions qu’un cm de trop par ci par là en devient un avantage pour porter un pull dessous !
    Bonne année !
    Viou

    Liked by 1 person

    1. Merci Viou. Je le savais que jouer “Mère Noel”, ça ne serait pas du gâteau!!! heureusement que par la-bas, il ne fait pas si chaud et qu’elle va mettre plein de pulls en dessous!! ;-))

      Like

  3. WOW ! Finitions de folie, tissu très joli … cette veste est magnifique !
    L’année commence bien au bungalow !
    Bonne année et j’ai hâte de voir la suite de tes oeuvres !
    /* & maman a toujours raison, non ? */

    Liked by 1 person

  4. Wahooo que de techniques pour cette veste ! Le rendu est très pro et c’est vrai qu’elle te va très bien ^^ Cela dit, je pense qu’elle peut se porter un peu grande, ça ne me choquerait pas, ça lui donnera un esprit année 80 🙂 ! En tout cas, tu me fascines avec ton cours, ça me donne drôlement envie d’essayer ! Et comme d’habitude, je me suis régalée à lire tes péripéties couturesques, je pense que tu fais sourire beaucoup de couturières amatrices qui se retrouvent complètement dans tes écris !

    Liked by 1 person

    1. Merci!! ce cours a été vraiment super interréssant. Je ne pense pas que tu as besoin d’un perfectionnement couture (la blague) mais sincèrement, j’ai trouvé le média très bien fait et le contenu très technique et interréssant. Et puis quel plaisir de faire de si jolies finissions, même si les péripéties font parties intégrante de mon style de couture! C’est comme ça qu’on apprend, et c’est ça qui est gai à partager…

      Like

  5. Quelle jolie réalisation ! Les finitions sont au top ! J’adore !!!
    L’angoisse de coudre quand on a pas la personne sous la main… Je l’ai fait 2 fois (je suis folle, je crois) : une fois pour ma maman et une fois pour mon papa ! Effectivement, il faut avoir un espion pour prendre quelques mesures, quelques infos sur les tailles des vêtements… Et qu’est-ce que c’est stressant en attendant l’ouverture du paquet ! Par contre, le destinataire est souvent très touché par l’attention !
    Concernant la taille, elle est parfaite pour toi… Après étant donné son style, le fait qu’elle soit portée un peu large ne me parait pas choquant.
    Je note le principe de ce cours, ça me parait hyper pertinent !
    J’en profite pour te souhaiter une belle année 2017 !

    Liked by 1 person

    1. Merci!!! c’est vrai que c’est de la pression de faire des cadeaux fait main un peu bien fait!! La prochaine fois, je fait du Jersey hihihi!!
      Consernant ce cours, j’ai effectivement été très surprise, je suis pourtant du genre autodidacte affirmée (et presque fière de l’être ;)) Mais là, c’était vraiment interréssant. Je vais me lancer sur le deuxième épisode. Bientot, peut-être. Fini la pression maintenant! Bonne année à toi aussi pleine de créativité et de réussite dans tes nouveaux projets!!

      Liked by 1 person

  6. Bravo, c’est vraiment une jolie réalisation! Ça valait le coup de passer du temps sur ces surpiqures, elles rendent très bien.
    J’aime beaucoup les cours de Caftsy, je les trouve bien fait et vraiment enrichissants pour ma pratique de couture.

    Like

  7. Trop sympa ton article!!!! Avec du suspense et tout!!!! J’aime beaucoup Janet Pray, la veste est canon, et je suis sure qu’un peu grande ou non, ta maman est hyper fière de la porter!!!

    Liked by 1 person

    1. Merci Elsa. J’étais tellement convaincue par la Janet que j’ai remplilé pour la veste moto jacket. j’attend la bonne étincelle couture pour me lancer. SB création en a fait une superbe version noire, ça donne vraiment plus envie que le modèle de présentation!! 😉

      Liked by 1 person

  8. Holala mais c’est une réussite cette veste !! Bravo ! Dis donc tu ne t’es pas simplifié la vie sur ce projet : taille, vidéo en anglais (mon pire cauchemar !) et surpiqures contrastante (mains hasardeuses s’abtenir !)
    Dommage que tu ne sois pas satisfaite du rendu sur ta maman… elle est vraiment si grande ?
    J’avoue que je couds des vêtements uniquement pour ma maman parce qu’elle fait la même taille que moi 😉 (avec juste 20 cm de moins héhé)

    Liked by 1 person

    1. La même taille que toi mais avec 20 cm de moins, c’est tout un concept, ça!!! L’anglais, c’ets vraiment une question d’habitude. Toi qui est fan de littérature jeunesse, j’ai lu les 3 derniers tome de Harry potter en Anglais (ils étaient dispo plus tot), et ça m’a plus aidé que des années de cours infructueux sur les bancs de l’école!

      Like

  9. Cette veste est vraiment chouette !! Le prune n’est pas une couleur dont j’ai l’habitude pourtant j’aurai bien aimé l’avoir sous le sapin moi aussi !! Bravo pour toutes les doubles surpiqures, pour le biais maison, et toutes ces jolies finitions !!

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s