Transformation du Hemlock Tee

 

Ce Tee-shirt-sweat a éclos tout seul, sans s’annoncer. Il a profité d’un projet hivernal avorté pour faire irruption sur la table de découpe. Il a fait son trou en s’appropriant simplicité et une petite touche d’originalité et en se classant de façon inclassable entre le Tee-shirt et le sweat. Comme je le porte d’emblée depuis le jour de sa naissance, c’est que malgré son apparente simplicité c’est un grand gagnant !

SONY DSC
La fille super dédicacée qui va faire des photos dans la neigeeeeee!    (J’ai vraiment des idées débiles parfois!!)

 

 

Les To-Do listes ne servent à rien

Mais commençons par le commencement.

Un tissu en maille plus épaisse et plus élégante occupait mes pensées depuis plusieurs semaines. Les envies font leur chemin petit à petit, après moult hésitations et griffonnages pour converger mentalement sur un design (avec col montant, patte de boutonnage sur le côté, etc.). Mise en place pour la découpe, pour me rendre compte que le-dit coupon ne fait que 90 cm de laize alors que je comptais sur un laize de 140 cm. NaaaaaN.

Plongeon dans mon stock, à la recherche d’un tissu alternatif pour remplacer le mini-riquiqui et tenter de sauver le sweat au design réfléchi et abouti : j’ai repêché ce molleton gratté fin issu de mon craquage japonais chez Tomato. Mais la magie de la couture à ses raisons que la raison ignore. Le molleton en main, mon idée de sweat a immédiatement été déboulonnée et me voilà lancée dans un tout autre projet, tissu et design. Le col montant et la patte de boutonnage latérale sont officiellement reportés aux calendes grecques ou prochaine étincelle magico-couture.

SONY DSC
Detail de l’encolure et du tissu.

Rien de réfléchi dans ce projet. Ce n’est pas un tissu sur lequel j’ai particulièrement fantasmé (comme le chaperon rouge) ni un modèle que j’ai réfléchi pendant des mois (comme la blouse passepoilée 1 & 2). Non. Une pure impulsion. C’était la. Je l’ai fait. C’est grave docteur ?

Amour du grand basique.

Avec la réalisation du Hemlock Tee chaperon rouge (patron gratuit dois-je le rappeler ??), j’ai vite pris conscience que ce patron des plus simples avait un potentiel incroyable. Le basique (dans le très noble sens du terme) me fait invariablement cet effet. Comme avec Courcelles, que j’ai décliné en de nombreuses variations, le Hemlock Tee est une porte ouverte à la créativité. Un patron plus léché et « moins basique » sera d’emblée plus compliqué à s’approprier : risque de casser l’harmonie, montage plus difficile à envisager, etc. C’est un peu comme quand vous lisez un livre (ça c’est le super basique) : vous pouvez tout imaginer et laisser votre esprit construire les images, les couleurs, les odeurs. Si vous allez voir le film (c’est la version « moins basique»), il y a les images, les couleurs, les effets spéciaux, tout est bien construit (normalement), les décors sont top (en général) et la musique est chiadée (etc.), mais vous n’avez plus le choix d’imaginer. Le héros a la gueule qu’on vous propose, point barre (et les odeurs, et les saveurs, c’est en plus, il faut se payer le pop-corn !).

SONY DSC
Et comme le t-shirt est super long, pas de problème de bidou à l’air quand je lève les bras!

Hemlock Tee rentre pour moi dans cette catégorie fantastique du super basique (aux cotés de Courcelles, Badiane et de mon patron-maison de chemisier). Accrochez vous pour un nouveau travestissement du Hemlock-Tee !

Cette version n’est pas la deuxième, mais bien la troisième version du Hemlock Tee à mon actif. Les impératifs climatiques ont aussi parlé : impossible de photographier un t-shirt blanc sur un fond neigeux ! Et bien donc voilà une raison de plus pour que la framboise brûle les priorités à tout le monde (décidément, aucun savoir vivre ce projet !).

SONY DSC
Oui oui, très dur de me séparer de mon petit foulard aujourd’hui!!

Variations interminables du Hemlock Tee

Du Hemlock-Tee il ne reste en définitive que les manches. Ce n’est plus une variation, mais bien un ravalement complet, façades avant et arrière ! Par ici pour le tour du propriétaire :

  • L’encolure. Cette modification de design est miraculeusement apparue dans mon cerveau au moment ou j’ai touché le tissu. Aucune idée d’où vient cette idée. Un mix entre une envie d’encolure dégagée et de col bateau. Un besoin de faire autre chose au niveau des finitions, une intuition. Bref, j’ai fait une encolure bateau à double biais en jersey. Cette petite fioriture a demandé de dessiner les pièces devant et dos pour arrondir (à l’œil, héhé) l’angle au niveau de l’encolure et des épaules. L’ordre de couture a aussi été chamboulé. Cette fois je commence par les finitions. Yeah !! Si je me rate, le ton est de suite donné ! J’ai cousu sur les pièces devant et dos une bande de jersey façon « biais à cheval », sauf que la bande n’est pas coupée dans le biais étant donné que le tissu est extensible. Le devant et le dos ont ensuite été assemblés au niveau des épaules : les deux pièces placées endroit sur endroit, j’ai piqué un zigzag avec un point juste sur le bord des bandes de finitions et un point dans le vide. J’aurais pu assembler les épaules à la main. J’aurais pu… bonne blague, j’ai pas voulu ! La technique utilisée n’est pas très conventionnelle, mais le rendu est très bien. Il y a une sorte de fine cicatrice sur l’envers, due au zigzag. Rien de rédhibitoire.

    SONY DSC
    Les épaules tombantes du Hemlock combinées a ma fioriture d’encolure.
  • La forme. Après un essayage du Hemlock Tee en version initiale, je me suis ramassée un « Mais c’est quoi ce sac ?» de Monsieur Marcel. Et même avec toute la mauvaise fois du monde (“Nan, mais tu ne comprend pas le style actuel, le confort, toussa quoi”) je n’ai pas vraiment réussi à lui donner tort… J’ai repris cinq-six centimètres sur chaque coté en arrondissant la couture sous l’aisselle. C’est bien mieux comme ça. Le côté over-lose, ce n’est définitivement pas pour moi, surtout pas avec des tissus plus épais.
    SONY DSC
    Changement de la forme générale. vous voyez un peu l’idée??

    SONY DSC
    Non, mais en vrai c’est encore vraiment bien large et confort!
  • L’effet sweat. C’est presque plus fort que moi, sur ce type de projet, j’ai toujours envie de finir le bas par une bande double façon sweat-shirt. Ça apporte un look très casual et sportswear, c’est certain. Mais c’est aussi beaucoup plus net que l’ourlet, tellement pratique à coudre et bien plus confortable porter (dixit ALCCA – Association de Lutte Contre les Courants d’Air, vous connaissez ?).
  • Les manches. Modification mineure mais importante : j’ai rallongé les manches ainsi que la bande de finition pour de-nouveau renforcer l’effet sweat. En hiver, j’aime porter des vêtements avec des manches bien longues !
  • La longueur. De modification mineure en modifications mineure, voici l’adaptation de la longueur, majeure. Impossible de bien comprendre comment la longueur initiale du Hemlock Tee peut effectivement convenir à quelqu’un d’humain : question de style, mais n’étant pas petite et ayant du retrancher huit centimètres sur la longueur totale, la question me turlupine toujours 😉

    SONY DSC
    Je ne peux plus bouger. Enterrée dans la neige pour les besoin du blog. C’est dur la vie de bloggeuse! 😉

Mise en œuvre

Pour la réalisation, aucun souci. Les finitions d’épaules et d’encolure sont réalisées au début à la machine à coudre avec le point élastique. Ça demande un chouya plus de temps parce que l’aiguille ne fait que des allers retours, genre procession d’Echternach (Luxembourg : trois pas en avant puis deux pas en arrière). Par contre, c’est plus facile à poser qu’un biais en chaine et trame sur du tissu en chaine et trame notamment pour la gestion des courbes.

Le reste du vêtement est monté à la surjeteuse, autant dire que ça va vite vite. Même la modification de largeur suite au « compliment » de Monsieur Expert Marcel a été faite sans rien découdre (sauf l’étiquette). Le changement était tellement radical que j’ai directement squeezé 5 centimètre des coutures précédentes. Ça engendre une surépaisseur de surjet au niveau de l’emmanchure (là ou la nouvelle couture vient se superposer avec la couture précédente) mais pas de quoi se gratter sous les bras ni impacter le tombé. J’éviterais quand même ce genre de brico-rectification rapide du portrait avec des tissus plus fins et légers !

SONY DSC
Detail

Simplicité et mélange des genres

Alors aujourd’hui je le dis, je le répète, les To-Do listes, ça sert à rien ! (Pour une raison que j’ignore, c’est tellement libérateur de dire ça !). Parce que ce tissu n’était pas dans les starting-blocks, ce projet n’était pas dans mes rêves et la réalisation s’est presque passée en moins de temps que nécessaire pour dire Ouuuuuf. Pourtant je ne suis pas une psychorigide de la To-Do liste, je la conçois plus comme un concept vivant et mouvant. Je reste pourtant une adepte de la réflexion long terme de mes envies, de la maturation de projet voire de la macération multi-projets.

Réaliser un projet longuement réfléchi et abouti, ça procure un plaisir certain. Mais se lâcher sur une étincelle et arriver à un résultat, ça génère une Joie explosive! Vous savez, cette sensation enfantine qui vous donne envie de lever les bras en l’air et de sauter sur place ?

SONY DSC

Alors oui, ce projet aux allures toutes simples je l’adore. Je l’adore parce que cette fantaisie d’encolure discrète mais pas banale, c’est parfaitement moi. Je l’adore parce qu’en ce moment je le porte comme tee-shirt à longues manches sous un gros pull (et une énorme écharpe). Mais je lui prédis des sorties en terrasse comme petit sweat au dessus d’un débardeur pour me réchauffer pendant les premières soirées printano-estivales. Les vêtements quatre-saisons, j’adore ça !

SONY DSC
Arrondi sous les emmanchures!

Pas besoin de passer des heures pour faire des finitions de Ouf (comme cette veste de Nowel) ou de faire des To-Do listes bien organisées (comme cette prévision automne-hiver 2016) ou d’avoir des tissus de compèt’ (le chaperon rouge es-tu la ?) ou encore de patronner des cols passepoilés dans tous les sens pour faire un projet qui a un peu de chien, un brin de passe-partout et surtout pour faire un projet qui mette en Joie !

Un tout petit chipotage cependant, l’encolure est légèrement trop large, ce qui laisse apparaître les bretelles de soutien-gorge lorsque je bouge (ce qui m’arrive assez souvent !). Si ça me dérange vraiment, je ferai quelques petits points pour la fermer un peu plus. Pour le moment, sous une grosse écharpe, c’est pas exactement un souci !

Il y a pas à dire, vive la créativité sur les basiques !

SONY DSC

SONY DSC
En vrai je me les pelais vachement…. 😉
SONY DSC
Et en Vrai, juste pour rire, il y a eu aussi les moments comme ça….
SONY DSC
Mais je l’aime ce sweat-t-sirt!!
Advertisements

13 thoughts on “Transformation du Hemlock Tee

  1. Yeah, baby, yeah … Ce sweat est juste ravissant. L’encolure avec double biais, j’adore ! Les d’ssous d’manches arrondies, j’adore. La neige, j’adore aussi !
    Bon, est-ce que je boulverse ma TDL pour en faire un là, maintenant de suite ?
    /* Coudre ou nettoyer la baignoire, telle est la question … */

    Liked by 1 person

    1. J’ai bien une réponse à ta question, mais il se peut que ta baignoire n’apprécie pas (remarque je ne risque pas de croiser ta baignoire, alors il n’y a pas trop de risque) ;))

      Merci beaucoup cyqlafè!

      Like

  2. Il est vraiment très beau ce tish sweat, je comprends ton enthousiasme ! L’encolure est extra !
    Et sinon, bravo pour le dévouement à ton blog qui te fait prendre des photos dans un bon 50 cm de neige, c’est bôôô ! Chez moi, en cette saison, pas la peine d’essayer de les faire sortir pour des photos, et il fait moins froid. Résultat : des photos pourries …

    Liked by 1 person

    1. Pfff, il vient de re-neiger toute la nuit et le thermomètre ne décole pas des -5°C. j’ai bien testé une séance photo en intérieure, mais les courant d’air n’arrangeaient rien (prochain poste).héhé, j’ai peut être pas bien choisi l’endroit… Effectivement, mon photographe va peut-être se mettre au chomage technique pendant l’hiver!!

      Après jouer dans la neige, ça reste super sympa, (age mental:4) surtout avec du soleil! Merci Nabel!

      Like

  3. Excellente idée ce col ;), il est très joli et rend vraiment bien. T’as bien fait de rogner du tissus le long du corps, et ça rend bien mieux que le modèle de base!!
    Les to do list c’est bien pour faire le point, mais mettre de l’ordre dedans, ça n’a aucune utilité pour moi, car je serai bien incapable de le suivre:P

    Liked by 1 person

  4. Déjà, j’adore ton sweat coquelicot en demi teinte façon maille trop trop beau ! Mais alors, l’encolure est top … et tes photos aussi ! J’ai rêvé ou j’ai bien lu que tu parlais d’Echternach ce matin dans ton billet? !?

    Liked by 1 person

    1. Hahaha aaaaah quelqu’un qui connaît Echternach?? Je ne suis jamais aller voir mais le concept de 3 pas en avant et 2 pas en arrière, ça me parle d’une certaine manière!! 😉 Tu es de par la? Tu as déjà vu là danse???

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s