Une tenue d’évidence

Il arrive que je réalise des projets couture parfaits et sophistiqués et qui finalement restent dans le placard. Il arrive que je réalise des projets couture imparfaits et basiques et qui me collent à la peau jour après jour. Soyons honnête : parfaite et sophistiquée, je ne le suis pas. Et dans cette tenue, ce qui me plait tellement, c’est que comme moi, elle est parfaitement simplement imparfaite.

SONY DSC
Attention, séance photo avec jeux de lumière!

Si je devais être tissu, je serais…

Coton et lin. Des matières qui ne trichent pas. Qui ne jouent pas à être autre chose que ce qu’elles sont. À bas la viscose qui voudrait se prendre pour une belle de soie, à bas le polyester qui voudrait te faire croire que la belle, c’est toi. Pas d’élasthanne pour arrondir le fit de ton vêtement à la perfection. Du lin et du coton. La base. Sans artifice.

Le lin, le coton, comme moi, sans prétention. Ça respire et ça bouge un peu mollement, comme moi. Ça se froisse un peu parfois et ça se laisse aller aussi, comme moi. Pas de mauvaise surprise avec ce lin et ce coton, même après de nombreuses utilisations. C’est passe partout, dimanche cool ou soirée branchée, ça se mixe avec tout.SONY DSC

Une couleur naturelle, un tissage basique : j’y ai de suite vu mon alter ego. Une fleur rouge délicate (et pas « fleur bleue » du tout), je m’y suis reconnue. Deux coupons qui proviennent de deux voyages.

Le lin vient des « Coupons Saint-Pierre » à Paris. Acheté après une longue journée de printemps-boulot-exténuante. C’est bien connu, après une journée ardue, le plan du métro parisien se brouille un peu et comme par magie, les « Coupons Saint-Pierre » se trouvent pile sur le chemin entre la Défense et la gare du Nord. C’est bien connu et surtout bien commode ! Ce lin-là, je l’ai vu de suite, pas du tout tape à l’œil, et pourtant. J’ai un peu hésité… Trois mètres, ce n’est pas dans mes habitues, je suis généralement plus mesurée. Mais vraiment tout me plaisait en lui, même ses petites imperfections de tissage.SONY DSC

Je suis repartie de Paris ce jour là avec deux autres coupons qui sont toujours en attente dans le stock. Je ne suis pas très rapide à la détente… Passée l’impulsion de l’achat, il me faut un temps de maturation, de réflexion. Trouver ZE bon match… Chaque chose en son temps.SONY DSC

Le coton à fleurs rouges vient de mon shopping de rêve à Tokyo. Parfois j’y repense avec plaisir, voir délectation. Quel moment ! Ce petit coupon et moi on s’est trouvé au milieu d’un amoncellement de fins de rouleaux. Mais un petit mètre (sur cent-dix centimètre !) est ce que ça vaut bien la peine ? De toute façon, il n’y a pas à tergiverser, il n’y en aurait eu que trente centimètre que je les aurai pris aussi. Une telle délicatesse, une telle simplicité, c’est intemporel et ça ne se refuse pas !SONY DSC

Un coupon trop grand, un coupon trop petit. J’ai tout pris.

Si je devais être patron je serais…

Patron maison et patron Burda. Cette tenue est la combinaison de ce que je couds le plus, l’esprit de synthèse dans ces cousettes. Quelle évidence.

Bien sûr si j’étais patron, je serais confortable, versatile, pratique, bien fini et pas trop compliqué à coudre (non, je ne suis pas une pièce maîtresse super compliquée).SONY DSCSONY DSC

Le pantalon ; le quoi ?

Le pantalon, ou la jupe-culotte, ou la culotte tout-court, ou le palazzo trois-quarts… Oups, voilà que je m’égare et que je m’embrouille, je suis perdue dans le vocabulaire tendance-vestiaire. Pas toujours facile de trouver le mot juste pour décrire une pièce en un mot un seul sans verser dans l’imprécision. Soit, faisons simple (pour une fois) et quitte à être réducteur, nommons ce vêtement « le pantalon ».SONY DSC

SONY DSC
SONY DSC

Un patron Burda des plus simples (numéro 102 du mag’ de Mai 2017). Six pièces composent le patron. Aucun piège, aucune fioriture, aucune surprise. Petits points techniques (si ils en sont) : la fermeture éclair sur le coté, les poches et éventuellement la ceinture doublée. Mais franchement ça se réalise sans même y penser. Bien sûr je n’ai pas pu m’en empêcher : la ceinture et les poches sont doublées de Wax d’amour. Parce que oui, le Wax, c’est aussi la vie.

SONY DSC
La fermeture éclair sur le coté, les poches en Wax et le large ourlet. Tout y est!

Je rêvais de cette coupe. Et Burda l’a faite. Ça va rester pour moi un basique. La large ceinture « en-forme » donne du confort et de la tenue tout à la fois. Les longues jambes aérées respirent l’été et les poches finissent ce combo gagnant avec la touche de praticité nécessaire. Je n’ai pas réalisé l’empiècement du bas, mais simplement un très large ourlet pour donner un peu de structure. J’ai aussi hésité un peu sur la longueur des jambes, mais pas bien longtemps et surtout j’ai fait mon choix sans aucun regret.SONY DSC

 

Ce patron va devenir un de mes incontournables. Short, pantalon, pantacourt, je vais le décliner dans toutes les longueurs.

Le top Maison

Coupon « mini » égal « petit top » et « tempête de cerveau ». Parce que faire rentrer toutes mes envies dans un petit mètre sur cent-dix centimètre, ça relève de la gosse-grosse tempête de cerveau. Il faut penser fit, finition, style, tout à la fois. Pas possible de dire « je coupe cinq centimètre plus long, pour être sure ». Pas possible de dire après avoir coupé les pièces principales : « Tiens, tiens, tiens : je finis avec une parementure ou un biais ? ».SONY DSC

Pas autorisé de me planter sur un tissu aussi tellement adorable. Ça serait un crève-cœur. Du coup pour assurer le fit, je suis partie sur mon buste de base. Oui-mais-non. Mon buste de base ne rentre pas en largeur au niveau des hanches sur les petits cent-dix centimètres du coupon. Tout juste pas. Même en rabotant les marges de couture. J’ai donc coupé au plus juste au niveau des hanches, autant que ce que mon coupon permettait. Et pour me donner l’air nécessaire, j’ai ajouté des fentes sur le coté. Puis, j’ai tout simplement replié et cousu les marges de couture, préalablement surjetées, au niveau des fentes. Simple et efficace.

SONY DSC
Détail

Pour garder l’esprit des fentes du bas, j’ai ajouté une encolure super haute et une fente bien décolletée.

Pour la finition : une parementure complète. C’est tellement mieux fini qu’un biais. Bien souvent, je suis réticente à réaliser cette finition ; ça ajoute des épaisseurs, c’est moins léger, etc. Mais au niveau fini, il n’y a aucun doute, c’est tellement plus classe, plus net et mon tissu bijou méritait bien ça. J’ai du ruser pour la caser, ma parementure, dans ce micro-coupon. Mais c’est passé tout juste, il y a trois centimètres entre le bas de la fente d’encolure et la parementure. Ouf.

SONY DSC
Par transparence on devine la parementure…

SONY DSC

Le fit, point crucial

Des tissus qui me ressemblent, des patrons faits pour moi (Oui oui oui, Burda fait ses patron pour MOI…). Mais est ce que le fit est au rendez-vous ?

Concernant le pantalon, le fit n’est pas le plus flatteur de l’histoire. La coupe ample et la fourche assez longue en font une pièce certes très confortable et aérée mais donc pas la plus optimale du point de vue silhouette. J’aime la ceinture qui resserre juste ce qu’il faut la ligne du vêtement tout en gardant un confort optimal. Confortable versus seyant : le débat antagoniste de presque toutes mes cousettes.SONY DSC

Pour le top, aucune récrimination. Le fit général est parfait grâce aux petites fentes en bas et j’aime particulièrement les deux pans du décolleté qui vivent leurs vies librement et donnent du volume et du mouvement au vêtement. Rabattus, relevés, rentrés, j’aime ces petits changements au gré des mouvements, du temps et du vent.SONY DSCSONY DSC

Une tenue ou pas une tenue

Ces deux pièces vont remarquablement bien ensemble. Même si elles n’ont pas été conçues spécifiquement pour cela. La combinaison des deux est douce et lumineuse. Confortable, mais pas (trop) sac-à-patates.SONY DSC

En réalité, les deux pièces s’adaptent avec énormément de vêtements de mon dressing. Exception faite pour le pantacourt avec les hauts vraiment amples et/ou longs sous peine de franchir le volume limite montgolfière. Mais de toutes les combinaisons possibles, c’est celle là que je préfère et dans laquelle je me reconnais le mieux. Les pièces ne sont pas parfaites (petites imperfections de tissu pour le lin, et petits ajustements sur les hanches pour le top), mais elles sont harmonieuses et les photos ne trompent pas : je m’y sens terriblement bien.SONY DSC

C’est ma tenue de l’été !SONY DSC

 

Advertisements

13 thoughts on “Une tenue d’évidence

  1. & ben vive l’été alors 🙂 ! /* m’en vais finir mon pull en laine ! */
    Arrêtons de rigoler … j’aime beaucoup le “pantalon”, ni trop long, ni trop court, ni trop serré, ni trop ample … j’aime aussi la douceur de sa couleur …
    J’adore le top, simple mais simpliste, le motif et la couleur …
    Bref, encore une belle tenue d’été ! /* Moi je voudrais juste un peu d’été, j’veux du soleil !!! */

    Liked by 1 person

  2. Bel ensemble avec un pantalon très original (à mes yeux) et d’une belle couleur. Burda fait toujours fort pour l’originalité. Et ton haut est juste superbe ! Tu as trouvé la coupe parfaite pour ta morphologie. Allié à ce panta-long, tu sors de l’ordinaire.
    Je suis jalouse de ce beau tissu japonais ….

    Liked by 1 person

  3. J’aime beaucoup la tenue également et évidemment le top qui a une coupe parfaite et un tissu magnifique! Je crois bien avoir trouvé une alternative à la viscose… Le voile de coton… à voir pour l’été prochain!

    Liked by 1 person

  4. C’est magnifique, ce décolleté qui fait sa vie au fil des mouvements ! Et j’aime les contraintes données par le tissus et qui nous poussent à la réflexion intense de modification de patron ! Et ces deux matières sont bien mes matières de prédilection aussi;-).

    Liked by 1 person

  5. Jolie association de ces deux patrons ! Ton pantacourt et mon pantalon sunny en lin sont faits pour s’entendre, ils ont les mêmes avantages et les mêmes défauts … J’aime beaucoup ton top, je comprends que tu sois tombée en amour pour ce tissu …
    Après pour le débat coton / viscose, il va falloir que je retourne lire ce qu’en disait l’article des trouvailles d’Amandine car le coton, ça boit quand même énormément d’eau (c’est quel lac déjà qui a été asséché à cause de la culture du coton ?)

    Liked by 1 person

      1. OUi, le débat n’est pas si simple (ça ne l’est jamais). C’est (à ma connaissance) la mer d’Aral qui a été asséchée suite à la culture intensive du coton. Mais une culture raisonnée du coton est possible. Je pense que le textile, c’est comme pour l’alimentaire, mais avec qq années de retard en termes de consientisation et d’alternatives. A nous de réfléchir aux conséquences de nos choix et de nos achats pour influer sur la diversités des offres respectueuses!!

        Like

  6. C’est une ténue indéniablement estivale est légère. Le top est magnifique, je suis moins fan du pantalon, personnellement je l’aurais un resserré un peu dans le bas. Mais bon c’est mon truc, je n’aime pas les pantalons trop larges notamment sur le bas.. Cela étant dit rien à redire sur la technique, c’est très beau comme d’hab!
    Question choix des tissus idéaux, je ne vais pas relancer le débat sur le coton!!! mm… elle est chiante la nana (je sais!)! Pour ce qui est du lin, j’en ai cousu pour des nappes et c’est prise de tête pour faire des angles propres et bien droits mais ça bouge tellement que je ne me lancerai pas dans la confection de vêtements en lin, ou alors un mélange (métis) lin / coton et encore… pas contre j’ai fait une découverte qui peut-être va te réconcilier avec la viscose: le lyocell fabriqué à partir d’eucalyptus est une viscose écologique, sisi avec un solvant utilisé biodégradable à 99%. Il est donné plus écologique que le coton, grand “consommateur “d’eau et de pesticides… mmmmm… ça donne à réfléchir non?!!

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s