La voie de la paresse

Encore une tenue, encore un peu d’été. Une séance photo « décousue » et deux pièces d’une même simplicité enfantine. Un patron gratuit et un patron maison adaptable pour toutes. Du confort, du confort et du confort. L’été me manque déjà… La tenue keep cool Un été chaud, très chaud. L’été le plus chaud depuis 1880. Besoin … More La voie de la paresse

La somme de mes envies

Nous, passionnées de couture, sommes plus à même de satisfaire toutes nos envies puisque nous sommes à la barre, nous dirigeons nos réalisations. Mais parfois le vent et les tendances nous poussent ici, les problèmes de réalisation nous emmènent par là et, de galères en mirages nos fantasmes nous font trébucher tant ici que là. … More La somme de mes envies

Le prix de l’été.

Chaque année il arrive, on l’attend, on en rêve, on le prie. Et un beau matin il est là. Les oiseaux, chantent, on a trop chaud dans les baskets, C’est l’été ! Rien de fou en somme, il revient bien chaque année (sauf parfois en Belgique). Mais qui dit changement de saison, dit envie de changements. … More Le prix de l’été.

Crop top en dentelle

Les invitations de mariage pour cet été se multiplient et la tenue se construit petit à petit. Pour habiller la robe en Punto di Roma toute simple, j’ai choisi le ton sur ton. Une petite pièce en dentelle que j’espère pouvoir porter elle aussi à d’autres occasions et dans d’autres combinaisons. J’ai nommé l’improbable crop … More Crop top en dentelle

Le basique (et le plastique) c’est fantastique (ou pas)

Mariage en vue !!! Préparation d’une tenue articulée autour d’une pièce ultra basique que j’espère toute polyvalente. Entre quotidien et cérémonie, vive la robe en Jersey, c’est basique, c’est fantastique !   Mise en bouche « Réserve le 34 du Mois de Juillet, Marcelle, on se marie ! ». Cette petite phrase déclenche instantanément un processus couture complexe dans mon … More Le basique (et le plastique) c’est fantastique (ou pas)

Le boulevard Ginger

Le jeans de bonne coupe, sans trou et usure raisonnable était devenu chose rare dans ma garde-robe. Paradoxe oblige, il était beaucoup plus présent dans ma tenue quotidienne. Le tissu attendait d’être coupé et cousu depuis plus de 8 mois sans qu’aucune urgence ne l’amène à la table de patronage. J’ai usé mes pauvres serpillères … More Le boulevard Ginger